Approche thématique

Depuis la mise en place de l’Observatoire de la Dynamique Côtière en 2014 de nombreux projets ont vu le jour.

Les nombreux partenariats existant en Guyane sur diverses thématiques en lien avec l’évolution du littoral, vous sont présentés ci-dessous.

Suivi d’ouvrages

Afin de comprendre les impacts des ouvrages installés sur le littoral, l’Observatoire de la Dynamique Côtière en partenariat avec les collectivités littorales et les riverains qui le souhaitent, propose de suivre l’évolution du littoral autour de trois ouvrages tests.

Logo_CouleurSite   Suivi de l’ouvrage “Stabiplage®” à Rémire-Montjoly

Logo_CouleurSite   Suivi de l’ouvrage “berlinoises” à Kourou

Logo_CouleurSite  Suivi de l’ouvrage “cordon sableux” à Kourou

Cale sur le littoral de Mont Ravel, Rémire-Montjoly, juin 2015

Suivi de la plage de l’Hotel des Roches, Kourou, octobre 2016

Suivi des événements exceptionnels

Lors des phases d’événements météo-marins exceptionnels, nos équipes veillent à suivre l’impact sur le littoral guyanais.

Pour cela, une fiche de suivi terrain est à disposition pour nous aider dans cette surveillance. Si vous voulez participer, téléchargez la fiche, annotez la lorsque vous constatez des événements marquants sur le littoral et renvoyez la par papier ou par mail !

L’application “Rivage” du CEREMA est également un outil de science participative pour le suivi du trait de côte. Téléchargez l’application sur votre téléphone et il ne reste plus qu’à suivre les consignes !

Logo_CouleurSite

   “Fiche de terrain” : suivi des événements exceptionnels

Logo_CouleurSite   “Rivage” : une application citoyenne pour participer au suivi du littoral

PEDALO : Les espaces naturels protégés dans le contexte du changement global auront-ils les pieds dans l’eau ?

Le projet PEDALO débutera dès 2018, mais ce n’est qu’à partir de 2019 que le terrain guyanais de la Réserve de l’Amana commencera à être traiter. 10 enseignants-chercheurs de divers horizons composent l’équipe de recherche, issus des universités de Nantes, Poitiers, Le Mans et Dunkerque.

“Mieux connaitre les littoraux pour assurer une meilleure protection de ces milieux fragiles et pour mettre en place une gestion efficace de ces territoires,  c’est l’objectif de la Fondation de France. Pour y parvenir, elle finance des projets de recherche scientifique qui mobilisent des disciplines variées et facilitent le dialogue entre les chercheurs et les usagers du territoire : gestionnaires, habitants, pêcheurs, touristes …
Mettre la science au service de la société, c’est proposer des solutions concrètes pour inciter les décideurs à prendre les mesures adaptées pour préserver les côtes et faire de chacun un citoyen responsable des écosystèmes littoraux d’aujourd’hui et de demain.” (Fondation de France)

 

Logo_CouleurSite   PEDALO – Les espaces naturels protégés dans le contexte du changement global auront-ils les pieds dans l’eau ?

2019-2020

Littoral de Rémire-Montjoly, mai 2011

2017-2020

Survol de l’estuaire du Mahury, octobre 2016

OYAMAR : Évolution de l’impact anthropique sur le littoral guyanais et les grands estuaires transfrontaliers

Le programme OYAMAR a débuté en juin 2017 et s’achèvera en mai 2020. Le projet de recherche traite de “l’évolution de l’impact anthropique sur le littoral guyanais et les grands estuaires transfrontaliers (Maroni et Oyapock)” dans le but de “comprendre le fonctionnement des milieux pour une meilleure gestion de l’aménagement du territoire, de l’environnement et des ressources”.

Le projet est financé par des fonds FEDER Recherche et porté par le CNRS Guyane. OYAMAR s’articule autour de 3 axes : le fonctionnement hydro-sédimentaire côtier et estuarien ; l’impact de la démographie sur les milieux estuariens ; et l’économie des ressources et services écosystémiques. Un axe de recherche transversale permettra de mettre en place des outils d’aide à la décision.

Logo_CouleurSite   Animation autour du programme de recherche OYAMAR

Étude de l’aléa et de la submersion marine en Guyane

“Le littoral guyanais est un espace d’une grande diversité biologique et particulièrement sensible aux divers forçages hydrodynamiques (houle, marée, courants marins, décharge des grands fleuves). La circulation côtière dans cette région est influencée principalement par les courants de marée, le déversement des fleuves et rivières à la côte et les courants océaniques. La présence à la côte de larges dépôts sédimentaires et de bancs de sable ou de vase explique en partie cette sensibilité. Les houles dites de « Nord », qui se forment entre les mois de novembre et mars dans l’Atlantique Nord sous l’action de larges systèmes dépressionnaires, sont les phénomènes météo-océaniques aux effets les plus destructeurs sur les côtes guyanaises. Dans le cadre du projet Homonim (SHOM, Météo-France) volet Outre-Mer français, une configuration du modèle de vagues WaveWatch3 (WW3) à 200m de résolution est en cours de déploiement aux Antilles et en Guyane.” (Météo-France)

Logo_CouleurSite

   Étude post-doctoral réalisée par Robert Osinski (Météo-France) & poursuite des travaux réalisée par :

2017 - 2019

Pointe Liberté, Macouria, février 2014

2016 - ...

Maintien du houlographe en mer, juillet 2017

Mesure des états de mer : houlographe

Précédemment entretenus par la Direction de la Mer de Guyane, les houlographes en mer sont présents de façon discontinue sur le territoire depuis 2007. En 2016, la DEAL Guyane perpétue cet outil afin de continuer les recherches sur les états de mer. Deux sites d’implantation ont été privilégiés : le large de Cayenne et le large de Kourou. Disponibles en ligne de façon quasi directe, les données nous informent sur : la hauteur des houles, la direction, la période, la température de la mer…

Logo_CouleurSite   Fiches synthétiques des mesures des états de mer (CEREMA)

Compréhension de la morpho-dynamique des littoraux sableux de Guyane

En septembre 2016, Morgane Jolivet (CNRS) a débuté sa thèse sur la “Compréhension de la morpho-dynamique des littoraux sableux de Guyane” au sein du laboratoire USR-LEEISA au CNRS de Cayenne.

Logo_CouleurSite   Thèse de doctorat réalisée par Morgane Jolivet (CNRS)

2016 - 2019

Survol hydravion réalisé dans le cadre de la thèse de Morgane Jolivet, juillet 2017, Laure Cailloce CNRS

2018

Plage sableuse d’Awala-Yalimapo, février 2018

Pépinière interdisciplinaire de Guyane 2018

Instrument d’animation de la thématique “littoral” en Guyane, la Pépinière Interdisciplinaire de Guyane (PIG) créée en 2013 par la Mission pour l’interdisciplinarité du CNRS, finance des projets de recherche allant de deux mois à un an et renouvelables. Sélectionnés sur appel à projet annuel, ils permettent de renforcer les capacités de recherche scientifique sur les thématiques du milieu maritime et côtier.
La PIG est conçue comme un lieu de partage des données acquises et à venir pour l’ensemble de la communauté scientifique souhaitant travailler sur l’anthropo-écosystème du littoral guyanais et des thématiques associées et est adossée à l’USR mixte LEEISA.

Cette pépinière repose sur : une recherche interdisciplinaire de contact, permettant la confrontation de cultures scientifiques différentes, s’appuyant sur des projets communs définis aux interfaces ; des d’équipes projets “visiteurs” accueillies sur un site dédié ; une plate-forme technologique de haut niveau et ouverte.

Logo_CouleurSite   DYALOG 2 – DYnamiques, Adaptabilité et vulnérabilité des sociétés du Littoral de l’Ouest Guyanais face au changement côtier

Logo_CouleurSite   GUIACHENIER-POP – Cheniers et peuplement précolombien de la plaine littorale de Guyane : cartographie, caractérisation et liens

Logo_CouleurSite   PROPA-H – Détermination de la propagation des houles et de la bathymétrie en faible profondeur par mesures in-situ, télédétection spatiale et modélisation

Logo_CouleurSite   VIMOG 2 – VIdeo MOnitoring for Guianese beach morphodynamics and management

Dynamique du système de bancs de vase de Guyane par observation spatiale et modélisation hydro-sédimentaire

Depuis 2015, Noelia Abascal Zorilla (CNRS) réalise sa thèse sur la “Dynamique du système de bancs de vase de Guyane par observation spatiale (haute et moyenne résolution) et modélisation hydro-sédimentaire” au sein du laboratoire USR-LEEISA au CNRS de Cayenne.

Également encadrée par les laboratoires de l’Université Littoral de la Côte d’Opale, l’UMR-Roberval de Compiègne et le CEREMA, les travaux sont financés localement et en partenariat entre le Centre National d’Étude Spatiales (CNES), le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), la Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DEAL) et le Grand Port Maritime de Guyane (GPM).

Logo_CouleurSite   Thèse de doctorat réalisée par Noelia Abascal Zorilla (CNRS)

2015 - 2018

Suivi des matières en suspension, septembre 2016, Thèse de Noelia Abascal Zorilla

2017

Pointe du Mahury, Rémire-Montjoly, décembre 2013

Pépinière interdisciplinaire de Guyane 2017

Instrument d’animation de la thématique “littoral” en Guyane, la Pépinière Interdisciplinaire de Guyane (PIG) créée en 2013 par la Mission pour l’interdisciplinarité du CNRS, finance des projets de recherche allant de deux mois à un an et renouvelables. Sélectionnés sur appel à projet annuel, ils permettent de renforcer les capacités de recherche scientifique sur les thématiques du milieu maritime et côtier.
La PIG est conçue comme un lieu de partage des données acquises et à venir pour l’ensemble de la communauté scientifique souhaitant travailler sur l’anthropo-écosystème du littoral guyanais et des thématiques associées et est adossée à l’USR mixte LEEISA.

Cette pépinière repose sur : une recherche interdisciplinaire de contact, permettant la confrontation de cultures scientifiques différentes, s’appuyant sur des projets communs définis aux interfaces ; des d’équipes projets “visiteurs” accueillies sur un site dédié ; une plate-forme technologique de haut niveau et ouverte.

Logo_CouleurSite   DYALOG – DYnamiques, Adaptabilité et vulnérabilité des sociétés du Littoral de l’Ouest Guyanais face au changement côtier

Logo_CouleurSite   MORPHOMAR 17 – Morphodynamique à l’embouchure du Maroni : implication des transferts sableux dans le contexte de l’arrivée d’un banc de vase et la modification des écosystèmes associés

Logo_CouleurSite   PROPA-H – Détermination de la propagation des houles et de la bathymétrie en faible profondeur par mesures in-situ, télédétection spatiale et modélisation

Logo_CouleurSite   VIMOG – VIdeo MOnitoring for Guianese beach morphodynamics and management

Pépinière interdisciplinaire de Guyane 2016

Instrument d’animation de la thématique “littoral” en Guyane, la Pépinière Interdisciplinaire de Guyane (PIG) créée en 2013 par la Mission pour l’interdisciplinarité du CNRS, finance des projets de recherche allant de deux mois à un an et renouvelables. Sélectionnés sur appel à projet annuel, ils permettent de renforcer les capacités de recherche scientifique sur les thématiques du milieu maritime et côtier.
La PIG est conçue comme un lieu de partage des données acquises et à venir pour l’ensemble de la communauté scientifique souhaitant travailler sur l’anthropo-écosystème du littoral guyanais et des thématiques associées et est adossée à l’USR mixte LEEISA.

Cette pépinière repose sur : une recherche interdisciplinaire de contact, permettant la confrontation de cultures scientifiques différentes, s’appuyant sur des projets communs définis aux interfaces ; des d’équipes projets “visiteurs” accueillies sur un site dédié ; une plate-forme technologique de haut niveau et ouverte.

Logo_CouleurSite

   MORPHOMAR – Morphodynamique à l’embouchure du Maroni – implication des transferts sableux dans le contexte de l’arrivée d’un banc de vase et la modification des écosystèmes associés

Logo_CouleurSite   PALANA – Dynamiques actuelles et passées du littoral de l’Ouest guyanais

2016

Plage de Rémire-Montjoly, mars 2006